L'heure du conte : mercredi 18 mars 2015


lire la suite

Conférence de Laura Mouzaïa "Parcours de femmes"





Laura Mouzaïa (originaire de Villefranche-de-Rouergue) est docteur en socio-anthropologie, intervenante en interculturel pour tout public (enseignants, travailleurs sociaux, personnel médical).

"Parcours de femmes, 
de la société patriarcale à la société moderne"
sera le thème de la conférence qu'elle tiendra 
 à la bibliothèque municipale.

VENDREDI 6 MARS, à 20H30

 Seront développés les mécanismes qui ont conduit les femmes à sortir de leur statut de femme-sujet à celui de femme citoyenne et de personne :
- le patriarcat
- la modernité
- la visibilité sociale politique, économique et juridique de la femme.

Laura Mouzaïa est également auteur de quatre livres :

- "La fille du berger", roman publié aux éditions L'Harmattan

- "La terre piétinée", roman (préfacé par Lucie Aubrac) chez L'Harmattan

La terre piétinée est un combat de femme dans la transition. Ce roman est aussi un voyage entre les deux rives : l'ici et là-bas. A travers ses larmes, ses cris de désespoir, Fatiha sait que l'émancipation passe par le savoir. Ce savoir-libérateur qui va lui permettre de déjouer les manipulations, et les incohérences des deux sociétés différentes, mais si proches dans le regard qu'elles posent sur l'autre.



- "Le féminin pluriel dans l'intégration", documentaire aux édition Karthala

L'auteure consacre son ouvrage à trois générations de femmes kabyles, qui s'échelonnent sur l'ensemble du XXe siècle. Pour comprendre leur itinéraire à travers l'immigration, elle commence par nous rappeler les caractéristiques de la société kabyle traditionnelle, avec la place prépondérante des hommes et l'ensemble des règles et coutumes qui fixaient les femmes au foyer. Au contact de la société française, à travers l'école et la vie professionnelle, les femmes ont acquis progressivement leur émancipation, et ce, même si les défaillances de la République ou les blocages de la société civile n'ont pas toujours facilité les choses

- "L'enfer diabolique", roman publié chez Edilivre.

Loin derrière le crucifix, le bénitier ou l’encens, se trouve un chapelet où s’égrainent tour à tour la lâcheté, le mensonge et la perversité. Ainsi les limites de l’horreur sont constamment repoussées, dévoilant des mises en scène aussi macabres les unes que les autres.

Dans ce labyrinthe d’intrigues, d’odeurs nauséabondes et d’interdits, les sanguinaires œuvrent de manière souterraine afin de ne pas être démasqués. L’auteur pose aussi le problème de la conscience, de la médiocrité, de l’enfermement, du témoignage. C’est aussi une exploration de la déshumanisation de la société, du déséquilibre du rapport de force qu’engendre la violence du pot de terre contre le pot de fer.
C’est aussi le procès du silence, aussi dévastateur que la mort.
Un roman qui interpelle, car chacun d’entre nous en a vécu une scène.
lire la suite