Prix Livre-Franche du jury des collégiens 2014

« Le choix d'Adélie » de Catherine CUENCA
a remporté le prix du jury des collégiens 2014

Lyon, 1913. Malgré les préjugés, Adélie, 17 ans, est bien décidée à poursuivre ses études à l’université pour devenir médecin. Lors d’un déjeuner organisé par ses parents, elle rencontre Antonin, qui, comme elle, se destine à des études de médecine. Les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre. Mais leur idylle ne dure pas. À peine remise de son premier chagrin d’amour, Adélie doit affronter ses parents qui souhaitent qu’elle abandonne ses études pour se marier. La Grande Guerre qui éclate en août 1914 donne à Adélie l’occasion de fuir. Elle s’engage comme infirmière à la Croix-Rouge. Elle est affectée à une ambulance, au plus près du front. Sous les bombardements incessants, elle s’efforce de sauver des vies tout en gardant l’espoir de reprendre ses études de médecine après la guerre…






<< Catherine Cuenca lors de la proclamation des prix du jury des collégiens, sous la halle, samedi 26 avril 2014.

« Norlande » de Jérôme LEROY
a remporté le prix spécial du jury des collégiens 2014

Dans un pays de Scandinavie qui ressemble presque trait pour trait à la Norvège, la jeune Clara Pitiksen est en convalescence depuis huit mois à la clinique de la Reine-Astrid, retirée tout au fond d'elle-même, de ce qu'il reste d'elle-même. Dans une longue lettre adressée à Émilie, sa correspondante française, elle raconte et se raconte par petites touches, avec une infinie pudeur, donnant à entrevoir comment l'horreur absolue a pu naître en Norlande, ce pays de contes de fées...







<< Jérôme Leroy et l'un de ses lecteurs membre du jury, lors de la proclamation des prix des collégiens.
_______________________________________________________________________________




Le Jury des collégiens, mis en place voilà 14 ans par l’association Livre-Franche et la bibliothèque est reconduit pour l’année 2013-2014.

C'est une façon originale et motivante de découvrir de nouveaux romans pour la jeunesse. A cette occasion, les élèves peuvent exercer leur jugement critique, s'initier au débat oral et écrit, partager leur plaisir de lecteurs.
C'est aussi la possibilité de rencontrer des auteurs dans la classe, de discuter du métier d'écrivain : un moment fort vécu par les collégiens.

Les livres ci-dessous étaient proposés à la lecture :





« Bacha Posh »
Charlotte ERLIH

Elle vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. À la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?


« Le choix d'Adélie »
Catherine CUENCA

Lyon, 1913. Malgré les préjugés, Adélie, 17 ans, est bien décidée à poursuivre ses études à l’université pour devenir médecin. Lors d’un déjeuner organisé par ses parents, elle rencontre Antonin, qui, comme elle, se destine à des études de médecine. Les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre. Mais leur idylle ne dure pas. À peine remise de son premier chagrin d’amour, Adélie doit affronter ses parents qui souhaitent qu’elle abandonne ses études pour se marier. La Grande Guerre qui éclate en août 1914 donne à Adélie l’occasion de fuir. Elle s’engage comme infirmière à la Croix-Rouge. Elle est affectée à une ambulance, au plus près du front. Sous les bombardements incessants, elle s’efforce de sauver des vies tout en gardant l’espoir de reprendre ses études de médecine après la guerre…

---> le site de Catherine Cuenca





« Le cœur n'est pas un genou que l'on peut plier »
Sabine PANET & Pauline PENOT

Ernestine n'a pas la langue dans sa poche.
Au collège, elle répète avec conviction une pièce de Molière et se voit déjà sur les planches d'un grand théâtre parisien ! Awa, sa grande sœur, prépare son bac français.
L'avenir est devant elle, mais son père a décidé de la marier à un cousin, cet été, au Sénégal.
Les femmes de la famille vont unir leurs forces et leurs arguments pour convaincre le père, ligoté par sa promesse et le sens de l'honneur, de renoncer à son projet.




« Norlande »
Jérôme LEROY

Dans un pays de Scandinavie qui ressemble presque trait pour trait à la Norvège, la jeune Clara Pitiksen est en convalescence depuis huit mois à la clinique de la Reine-Astrid, retirée tout au fond d'elle-même, de ce qu'il reste d'elle-même. Dans une longue lettre adressée à Émilie, sa correspondante française, elle raconte et se raconte par petites touches, avec une infinie pudeur, donnant à entrevoir comment l'horreur absolue a pu naître en Norlande, ce pays de contes de fées...


lire la suite

Prix Livre-Franche du jury des écoliers 2014


"Mon père, l'étoile et moi" de Yann CORIDIAN
a obtenu le prix du jury des écoliers de cycle 3

Dîner, se coucher tôt, n’ouvrir à personne. Voilà ce que Martin est censé faire, ce dimanche soir où son père est absent. Mais depuis tout à l’heure quelqu’un tambourine à la porte. Une femme. Elle dit qu’elle s’appelle Marie-Agnès, elle dit qu’elle connaît très bien le papa de Martin. Et cela semble vrai, sinon comment saurait-elle, par exemple, qu’il a    trente-six ans et qu’il ne peut résister à un paquet de cacahuètes ? Ce qui semble vrai, aussi, c’est qu’elle a besoin d’aide. C’est ainsi que Martin ouvre la porte, et qu’une femme un peu étrange et très grande s’endort sur le canapé du salon ce soir-là. Qui est-elle ? Pourquoi la boulangère manque-t-elle de s’évanouir en la voyant, et lui fait-elle cadeau d’un hot-dog ? Combien de temps va-t-elle rester ? Pourquoi le papa de Martin dit-il : « Nous avons une étoile à la maison » ? Une étoile ? Quelqu’un qui met de la musique si fort et qui a tant de mal à ne pas dire de gros mots ? Le mystère Marie-Agnès s’épaissit, jusqu’au jour où Martin se retrouve avec elle dans une salle de répétition de l’Opéra de Paris.



<< Yann Coridian et son fan club  ;-)
__________________________________________________________________________


Pour la 10e année, l'association Livre-Franche et la bibliothèque municipale proposent un Jury des Ecoliers. Parmi les quatre romans de littérature jeunesse retenus, les élèves du cycle 3 de l'école élémentaire auront à élire l'auteur du livre qu'ils ont préféré.

C'est un moyen original de découvrir la littérature jeunesse et d'entrer dans la lecture littéraire d'un roman. C'est aussi un moyen pour les élèves d'exercer leur jugement et leur esprit critique, de s'initier au débat oral, à l’argumentation et c'est avant tout, partager le plaisir de la lecture.

L'association Livre-Franche permet également aux auteurs de venir dans les classes à la rencontre de leurs jeunes lecteurs.




"Le duel des frères Flint"
Thomas Scotto

Pas moyen d'arracher une explication aux jumeaux. Je ne dis pas que j'avais raison d'être aussi forte que le shérif côté réconciliation, mais je pensais pouvoir éviter du danger, peut-être même une nouvelle guerre de Sécession, qui sait ?
Parce que ça semblait tellement bouillonner sous leurs bretelles. Et parce que des jumeaux qui ne se parlent plus, est-ce que ce sont encore des jumeaux entiers ?




"Le pays à l'envers"
Myriam GALLOT

Pablo, dont le père est uruguayen et la mère française, a toujours vécu en Uruguay.
Il ne connaît pas le pays de sa maman. Alors ses parents l'envoient en vacances chez son grand-père maternel, Papilou, et sa femme, Mamina, tout au bout de la pointe bretonne, sur l'île d'Ouessant. Mais il n'est pas facile pour Pablo de se sentir chez lui sur cette île venteuse et accidentée, où les maisons sont petites et le beurre salé...


"Le préau des z'héros"
Estelle BILLON SPAGNOL

Benjamin a raté sa rentrée dans sa nouvelle école. Allez savoir pourquoi. Rien ne le distinguait pourtant de ses camarades. Il n'était ni plus ni moins assuré, ou arrogant. Quoi qu'il en soit, les "autres" -les caïds de la classe- l'ont appelé "Tête-de-Hareng" et lui ont ordonné d'aller rejoindre, sous le Préau des Zéros, trois autres souffre-douleur.
Mais Benjamin ne se sent pas solidaire des autres Zéros : il trouve qu'ils ont, eux, mérité leur sort, alors que lui, n'est pas une tache !
Et pourtant, Benjamin découvrira que la solution peut-être là où on l'attend le moins...


"Mon père, l'étoile et moi"
Yann CORIDIAN

Dîner, se coucher tôt, n’ouvrir à personne. Voilà ce que Martin est censé faire, ce dimanche soir où son père est absent. Mais depuis tout à l’heure quelqu’un tambourine à la porte. Une femme. Elle dit qu’elle s’appelle Marie-Agnès, elle dit qu’elle connaît très bien le papa de Martin. Et cela semble vrai, sinon comment saurait-elle, par exemple, qu’il a trente-six ans et qu’il ne peut résister à un paquet de cacahuètes ? Ce qui semble vrai, aussi, c’est qu’elle a besoin d’aide. C’est ainsi que Martin ouvre la porte, et qu’une femme un peu étrange et très grande s’endort sur le canapé du salon ce soir-là. Qui est-elle ? Pourquoi la boulangère manque-t-elle de s’évanouir en la voyant, et lui fait-elle cadeau d’un hot-dog ? Combien de temps va-t-elle rester ? Pourquoi le papa de Martin dit-il : « Nous avons une étoile à la maison » ? Une étoile ? Quelqu’un qui met de la musique si fort et qui a tant de mal à ne pas dire de gros mots ? Le mystère Marie-Agnès s’épaissit, jusqu’au jour où Martin se retrouve avec elle dans une salle de répétition de l’Opéra de Paris.




lire la suite

La Fête du Livre Jeunesse (2014)





Olivier DOUZOU sera notre invité d'honneur pour fêter le livre pour la jeunesse avec l'association Livre-Franche : il a conçu l'affiche de la manifestation du 26 avril prochain sous la halle. Il aura rencontré, la veille, ses jeunes lecteurs dans les classes du villefranchois. Le grand public quant à lui, pourra profiter de sa présence le samedi matin sous la halle pour échanger quelques mots, choisir un livre, demander sa dédicace, découvrir d'autres auteurs et illustrateurs,...

Autour d'Olivier Douzou, il y aura Estelle Billon-Spagnol, Anne Brouillard, Tullio Corda, Catherine Cuenca, Charlotte Erlih, Mayana Itoïz, Jérôme Leroy, Sabine Panet, Yann Coridian, Myriam Gallot. Ces auteurs et illustrateurs sillonneront les routes aveyronnaises à la rencontre de leur public éparpillé dans les écoles du canton durant les deux jours précédant la Fête du Livre. Olivier Ayme des éditions Lirabelle proposera également des animations dans les classes. Nous aurons l'occasion de les retrouver tous rassemblés samedi 26 avril, sous la halle, donc.

Dans les ateliers sous la halle, chacun pourra s'essayer à la calligraphie avec Anne Métral, le collage avec Sharav, l'écriture avec Réjane Meilley-Céglia, l'origami avec l'artiste du pliage de papier Vincent Floderer.

Un petit salon reconstitué par la bibliothèque municipale pour des pauses-lectures décontractées, les ateliers du cousoir, Shibanni, Peyrine, Les éditions Lirabelle, la librairie La Folle Avoine, Hors-Cadre Impression avec Igor, la Recyclerie du Rouergue...

Les jeunes, bien sûr, seront à l'honneur : cette fête est pour eux !

Le jury des collégiens se réunira de 10h à 11h30 et rassemblera les délégués des classes qui ont lu les 4 romans proposés en début d'année scolaire par l'association.
Le jury des écoliers : après la lecture de 4 romans, plus de 500 élèves du villefranchois se prononceront pour désigner leur titre préféré et à l'instar de leurs aînés, attribueront un prix à son auteur.

Les uns et autres lanceront l'ouverture officielle de cette journée festive par l'annonce des gagnants du concours à 11h30 sous la halle.

Voilà de quoi passer une bonne journée !

L'entrée est libre pour tous,
les participations aux ateliers également.

Au plaisir de vous y rencontrer...

---> LE JURY DES ECOLIERS
---> LE JURY DES COLLEGIENS
---> LE PROGRAMME 

Plus tard, beaucoup plus tard... On visionne les albums photos et on s'aperçoit que... oups ! Nous avons oublié de le partager avec vous ! Souvenirs, souvenirs...

LES AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
























LES JURYS DES ECOLIERS ET COLLEGIENS





LES ATELIERS







































LES STANDS






































LES ECOLIERS EXPOSENT







































LES LYCEENS EXPOSENT








































---> La Fête du Livre 2015
lire la suite

L'heure du conte d'Evatika : mercredi 23 avril 2014






Garcille... ou Farçon ?
Un conte sur la différence fille/garçon

Une rencontre au coin d'une rue et voici Lisa et Luc partis pour le Pays des Z'ombralenvers. Un conte en deux couleurs qui s'opposent, se rejoignent et se complètent, loin des idées reçues Fille/garçon mais qu'est-ce que ça veut dire ? Fille, garçon, nous on veut juste grandir.. .

Garcille... ou Farçon ? est un spectacle imaginé et créé par Evatika TisseuseDeContes.
Robe à volant, cheveux lissés, une vraie fille toute jolie voici comment sa mère voudrait Lisa … Luc, lui, rêve
de devenir danseuse étoile. Ils ne font rien comme les autres ces deux-là. Ce n'est donc pas par hasard s'ils se rencontrent dans le gros chêne au milieu du parc.
Une vieille femme au coin de la rue, sur le chemin du retour, l'ombre d'une église qui a disparue et … hop !
les voilà partis pour le Pays des Zombralenvers et sa cohorte de pièges... Comment en reviendront-ils ?

Cette heure du conte est proposée par l'association Livre-franche dans le cadre de la Fête du Livre 2014.

______________________________________
Evatika TisseuseDeContes
~ Conteuse ~ Écriveuse ~ Joueuse d'Imag'In Air ~
Myl' Ô Vent Cie
9 rue de Laumière 12000 Rodez
06.78.33.82.52 evatikaconteuse@orange.fr
---> Le site d'Evatika



lire la suite

Exposition d'Olivier Douzou : 15 au 26 avril 2014


lire la suite

Conférence de Maurice Romieu : vendredi 11 avril 2014






Maurice Romieu, professeur de lettres classiques, ancien maître de conférence d'occitan à l'Unversité de Pau et des Pays d'Adour, assurera une conférence à la bibliothèque municipale, sur l'invitation de l'IEO del Vilafrancat.

Il nous parlera de son dernier ouvrage "Diccionari d'expressions e locucions occitanas" écrit en collaboration avec les non moins éminents professeurs André Bianchi et Louis Gaubert. Ce dictionnaire contient plus de 6000 expressions et locutions, pour la plupart jamais enregistrées, recueillies auprès de locuteurs qui, depuis tout petits, n'ont jamais cessé d'utiliser leur langue maternelle.

Pour ceux qui se posent la question, la soirée sera bilingue, donc accessible à tous.

A lèu !


















lire la suite