Exposition : 18 au 29 juin





IDD ? Essessé ?!? Pour les non-initiés : IDD = Itinéraire De Découverte !
Sur la base d'un projet commun, deux profs de matières différentes préparent un travail éducatif, collectif et interdisciplinaire qui va se concrétiser sur plusieurs mois avec des groupes d'élèves (ici, des 5e du collège Francis Carco).
Deux enseignantes, donc, se sont lancées pour un IDD de la bastide villefranchoise avec les collégiens en collaboration avec la guide conférencière de l'association des Bastides.
L'une est professeur de français. Sa consigne étant de rédiger deux textes courts :
  • un texte documentaire visant à présenter de manière simple mais avec un vocabulaire spécifique un élément architectural ou urbanistique de la bastide, le public visé pouvant être de jeunes touristes (de l’âge des élèves).




  • Le second texte est une écriture brève d’invention à propos du même élément, récit ou poème. Légende, fantastique, policier,  historique (médiéval) étaient les sous-genres proposés. Les thèmes fantastiques ont eu l'avantage de plaire aux élèves qui ont assez naturellement situé l’action la nuit plus propice aux phénomènes étranges et aux transgressions vie/ mort , inanimé/ animé (pour les statues ou sculptures).
La deuxième enseignante est professeur de mathématiques. Avec elle, les collégiens travaillent sur les proportions qui permettent d'aboutir à la réalisation d'un dessin à l'échelle à partir d'une photographie d'un élément de la bastide.





-Douze séances d'une heure vont favoriser l'apprentissage du travail en groupe et la prise d'initiative.

- Dans un premier temps, il est demandé aux élèves de faire émerger leurs connaissances et représentations du mot “bastide”.

- Puis une visite au cœur de la bastide a permis de faire observer des éléments architecturaux auxquels ils n'avaient peut-être jamais prêté attention.
- De retour en classe, l'objectif est de mettre en commun ce qui a été observé afin de préparer une rencontre avec la conférencière de la maison du patrimoine : on s'intéressera ainsi à l'histoire et à l'urbanisme de la bastide.
- Après cette rencontre, l'accent est mis sur l'acquisition d'un vocabulaire spécifique lié à l'architecture, lexique qui devra être réinvesti. Dans le même temps, par groupe de 3 ou 4, les élèves choisissent de travailler sur un élément.




- A cette étape du projet, le travail mené en français consiste à enrichir les connaissances par le biais d'autres sources, livres ou sites internet dans la perspective de rédiger des textes courts de différentes natures : documentaire, narratif, poétique... sur le thème retenu. Dans le même temps, en mathématiques, le travail sur les proportions est entrepris.

Et le résultat ? Eh bien, si vous avez envie d'apprendre quelques anecdotes ou détails intéressants sur notre ville -que vous soyez parents ou simples visiteurs-, venez voir.
Venez voir à la bibliothèque municipale le résultat de ces IDD.

Des jeux d'écriture, sourire. Des notes documentaires, vous instruire. Des lignes de talents naissants, pourquoi pas..

Aux heures d'ouverture, rendez-vous à la bibliothèque : jusqu'au 29 juin, vous pouvez voir le travail de ces jeunes et de leurs professeurs, avec l'aide de l'association des bastides ; un partenariat très apprécié, semble-t'il...
La Dépêche du Midi, 24.06.2013
Centre Presse, 26.06.2013

lire la suite

Les livres voyageurs

Les livres -puisqu’aujourd’hui, il s'agit d'eux- transitent le plus souvent de la bibliothèque à la maison. La connivence entre l'auteur et le lecteur se créé ainsi la plupart du temps dans l'intimité. Quelquefois, ils  s'accompagnent au jardin, posés à plat sur un coin d'herbe ou nonchalamment étirés sur la chaise longue. Ces deux-là s'aiment aussi dans les lieux publics.
Tout est prétexte au tête-à-tête. Dans les villes, par exemple, ce sera un rayon de soleil sur un banc, un café en terrasse, un rendez-vous qui traîne, un arrêt prolongé  dans une voiture. Le train, n'en parlons même pas : on le croirait fait exprès pour la lecture.


Chez nous, une fois l'an, les livres pour la jeunesse s'offrent une sortie en fanfare. Et on ne lésine pas ! Affichages, invitations, animations, expositions et autres mots en "tions", c'est jour de fête, c'est le jour de LA Fête du Livre.

D'autres -comme les livres d'Arts- s'invitent plus discrètement dans les lieux remarquables : ici, au Prieuré de la Borie des Pères pour accompagner une exposition photographique.

On y pense peu mais les livres aiment les petites virées collectives et thématiques. On nous demande couramment des bibliographies -les écoles font ça- et les livres partent par caisses entières, généralement pour aider au travail des enseignants, à l'apprentissage des élèves.

Mais comme au Prieuré -et là, vous l'avez compris, nous nous adressons aux associations et autres collectifs abonnés à la médiathèque- avez-vous pensé à l'emprunt des livres comme support complémentaire de vos animations ?

Consultez le catalogue en ligne, venez rencontrer les bibliothécaires, voyez avec elles ce qu'il est possible de faire, travaillons ensemble.

La lecture, ça se partage !











lire la suite